Bénévolat, des questions?

Foire aux questions

Voici quelques conseils pour vous aider à mieux appréhender et à préparer votre expérience de bénévoles.

 

Le bénévolat et le volontariat, quelle différence?

Ces deux termes très utilisés dans le langage du monde associatif désignent deux statuts différents.

 

Le Bénévolat

Selon le Conseil Économique, Social et Environnemental, est bénévole toute personne qui s’engage librement pour mener une action non rémunérée en direction d’autrui, en dehors de son temps professionnel et familial.

Le bénévolat est ouvert à tous, quel que soit l’âge (certaines associations recrutent des bénévoles dès l’âge de 12 ans) ou le niveau de qualification, que l’on soit en activité ou sans emploi.

Les différentes formes de bénévolat social et caritatif
Notre moteur de recherche recense sous l’intitulé « Types de missions » les différentes formes de missions qu’un bénévole peut pratiquer.

On peut distinguer 4 typologies :

  • le bénévolat de terrain : le bénévole agit de manière concrète au bénéfice direct des personnes aidées par l’association (accompagnement, distribution de vivres ou de vêtements, écoute, secourisme, etc.). Le plus souvent, ce type de bénévolat ne nécessite pas de compétences particulières.
  • le bénévolat de gestion : le bénévole prend en charge des tâches d’administration, de gestion ou de direction de l’association. Généralement, il met son expérience professionnelle à la disposition de l’association (comptabilité, communication, gestion financière, etc.)
  • le bénévolat de compétences : il se distingue du bénévolat de gestion en ce qu’il s’inscrit dans le cadre d’une mission circonscrite dans le temps ; ce type de bénévolat est souvent le fait de bénévoles en activité professionnelle, à leur seule initiative ou à celle conjointe de leur employeur.
  • le bénévolat à distance : la généralisation d’internet qui a permis le développement du télétravail ouvre également des possibilités en termes de bénévolat. De nombreuses missions, de terrain ou de gestion, peuvent ainsi être menées de chez soi tout en étant en contact fréquent avec l’association (création de sites internet, création graphique, enquêtes téléphoniques, etc.).

Vous souhaitez en savoir plus sur le bénévolat en général? N’hésitez pas à faire un tour sur ces sites:

– Site du Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.
– Site Associathèque
– Etude Recherche et Solidarités  » La France Bénévole en 2014″

Le volontariat

Dans la plupart des pays, le bénévole s’appelle volunteer (en Grande-Bretagne), voluntario (en Espagne) ou volontario (en Italie) ou … volontaire (en Belgique). D’où certaines confusions en France où le statut de bénévole est différent de celui de volontaire. Car même s’il n’existe pas de définition juridique du volontariat, il se distingue en France du bénévolat par quelques traits : il suppose un engagement réciproque et formalisé à plein temps pour une durée définie, avec une mission précise ; le volontaire peut recevoir une rétribution.

Les différentes formes de volontariat :le Service Volontaire Européen (SVE), le Service de Solidarité International (VSI), le Service Civique.
Vous souhaitez en savoir plus sur le volontariat en général? Vous pouvez consulter ces sites :

 

Que signifie mon statut de bénévoles ?

Est bénévole toute personne qui s’engage librement pour mener une action non salariée en direction d’autrui, en dehors de son temps professionnel et familial. Le bénévolat est la situation dans laquelle une personne fournit à titre gratuit une prestation de travail pour une personne ou un organisme. Le bénévolat se distingue donc de la situation de travail (ou salariat) essentiellement par les critères suivants:

– Le bénévole ne perçoit pas de rémunération. Il peut être dédommagé des frais induits par son activité (déplacement, hébergement, achat de matériel…).

– Le bénévole n’est soumis à aucun lien de subordination juridique. Sa participation est volontaire : il est toujours libre d’y mettre un terme sans procédure, ni dédommagement. Il est en revanche tenu de respecter les statuts de l’association, ainsi que les normes de sécurité dans son domaine d’activité.

 

Comment faire de l’humanitaire dans le réseau international P?

Il existe des organismes qui proposent des missions de bénévolat à l’étranger, que ce soit dans le cadre de séjours linguistiques, ou bien dans le cadre d’actions humanitaires et divers autres chantiers de bénévolat. Il faut cependant rappeler que le bénévole doit généralement avoir plus de 18 ans, disposer d’un passeport et éventuellement d’un visa, et surtout s’engager en dehors de son statut initial, en mettant à profit un congé par exemple.

Je suis mineur : comment je peux m’engager ?

Vous pouvez également être bénévole dans une association. Avec l’accord de vos parents ou tuteurs, vous pouvez être nommé ou élu pour occuper une fonction de dirigeant bénévole associatif, en fonction de ce que prévoit le règlement de l’association. Vous pouvez ainsi être élu au conseil d’administration et participer à la décision des orientations prises par votre association.

Je suis chômeur : quelles sont les conditions qui s’appliquent ?

Tout demandeur d’emploi peut exercer une activité bénévole. Exercée sous certaines conditions, elle ne prive pas l’intéressé de ses allocations chômage. Ces conditions sont les suivantes :

– l’activité ne peut pas s’effectuer chez un précédent employeur ;

– l’activité ne peut pas se substituer à un emploi salarié ;

– elle doit rester compatible avec l’obligation de recherche d’emploi, c’est-à-dire laisser à l’intéressé un temps suffisant pour effectuer cette recherche ;

– elle ne doit pas servir de justification pour refuser un emploi, refuser de suivre une formation, ou ne pas répondre aux convocations …

Je suis bientôt retraité et je souhaite m’engager : comment faire ?

S’agissant des préretraités, s’ils n’ont pas le droit d’exercer une activité professionnelle, les activités bénévoles auprès d’associations leur sont ouvertes sans qu’ils perdent leurs allocations sous les conditions suivantes :

– cette activité ne doit pas avoir pour effet de remplacer du personnel employé à l’administration de l’association ou d’empêcher le recrutement d’un tel personnel ;
– le préretraité ne peut pas exercer une activité à titre bénévole dans l’association qui l’employait avant la préretraite en tant que salarié.

Pour plus d’informations, consultez notre rubrique Transition vers la retraite

Publicités